Accueil du siteDossiers thématiquesMilieux naturels > Boiser les périmètres de protection de captages d’eau potable : Intérêts, préconisations et choix de sites pilotes en Poitou-Charentes > A. Présentation de la Région Poitou-Charentes

- A. Présentation de la Région Poitou-Charentes -


1 : Géologie

La région Poitou-Charentes est à la frontière de plusieurs grands ensembles géologiques : le Massif Armoricain, le Massif Central, le Bassin Parisien et le Bassin Aquitain. Ces deux bassins sédimentaires sont séparés par un haut fond : le « seuil du Poitou », orienté Nord-Ouest/Sud-Est et souligné par de nombreuses failles. Il en résulte une grande hétérogénéité de substrats et donc de terroirs d’une extrémité à l’autre de la région (8).

Carte n°1 : Carte géologique de la Région Poitou-Charentes (Source : INSEE – BRGM)
Carte n°1 : Carte géologique de la Région Poitou-Charentes (Source : INSEE – BRGM)

2 : Climat

La région bénéficie dans son ensemble d’un climat océanique tempéré, caractérisé par :

  • une pluviométrie annuelle comprise entre 650 et 1000 mm,
  • une température moyenne annuelle de 11,5°C, sans grandes fluctuations,
  • un nombre de jours de gel moyen relativement faible, mais variant de 10 en bordure d’océan à 65 en bordure limousine,
  • un ensoleillement important, sans contraste excessif, compris entre 1800 et 2100 heures par an,
  • des vents parfois violents, surtout orientés au Sud-Ouest (8).
Carte n°2 : Situation météorologique en Poitou-Charentes entre 1961 et 1990 (Source : DRAF – IAAT)
Carte n°2 : Situation météorologique en Poitou-Charentes entre 1961 et 1990 (Source : DRAF – IAAT)

Il faut tout de même prendre en compte la baisse des précipitations ces dernières années. Ce déficit pluviométrique pourrait compte tenu du contexte de réchauffement climatique global, s’accentuer et poser de réels problèmes pour le partage de l’eau, notamment durant l’été.

3 : Les paysages forestiers

La région Poitou-Charentes est marquée par un taux de boisement relativement faible. Selon l’inventaire forestier, les surfaces boisées couvrent 382 000 ha dont plus de 370 000 ha de bois et forêts de production (13). Malgré une augmentation régulière de ces surfaces, elles ne représentent qu’à peine 15 % du territoire régional, se situant ainsi en dessous du taux de boisement national (26 %). Les trois quarts de cette forêt sont constitués de feuillus, principalement des chênes et des châtaigniers, mais il existe localement des potentialités en peupliers dans les vallées et le Marais poitevin et en conifères avec les forêts du sud de la Charente et de la Charente-Maritime. Le peuplement forestier est constitué aux deux tiers de taillis [1] et de taillis sous futaie [2] [3]. La production régionale de bois ne permet de couvrir que partiellement les besoins de l’industrie de transformation. La forêt constitue également une ressource pour le tourisme et les loisirs. En améliorant les modalités de gestion de la forêt en Poitou-Charentes, il serait ainsi possible de produire d’avantage de bois d’œuvre. Le morcellement de la forêt privée est important : plus de 90 % des 230 000 propriétaires possèdent moins de 5 ha. Le regroupement de la gestion est donc indispensable, sous forme de groupements forestiers, d’associations syndicales ou par recours aux coopératives forestières. Les forêts domaniales couvrent quant à elles 29 902 ha, les autres forêts bénéficiant du régime forestier, 3 897 ha (13).

Tableau n°1 : La forêt Picto-Charentaise en 1996 (Source : IFN)
Tableau n°1 : La forêt Picto-Charentaise en 1996 (Source : IFN)

4 : Occupation du sol

L’occupation du sol est conditionnée par les facteurs géologique et climatique, mais aussi et principalement par l’homme et les usages qu’il fait des différents territoires. L’agriculture occupe environ les trois-quarts du territoire (73,4%), les zones naturelles 18,4% (dont 14,7% en forêt) et les zones artificialisées 8,2% (Source internet : IFEN, 2000).


[1] Taillis : Peuplement forestier composé d’arbres de petites dimensions issus de rejet de souches (Source : CRPF)

[2] Futaie : Peuplement forestier composé d’arbres issus de semis ou de plants (Source : CRPF)

[3] Taillis sous futaie : Peuplement forestier composé d’un taillis surmonté d’une futaie (Source : CRPF)