Accueil du siteDossiers thématiquesMilieux naturels > Boiser les périmètres de protection de captages d’eau potable : Intérêts, préconisations et choix de sites pilotes en Poitou-Charentes > Introduction

- Introduction -


Le Centre Régional de la Propriété Forestière Poitou-Charentes

Le Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF) est un établissement public à caractère administratif créé par la loi du 6 août 1963. Il est administré par des propriétaires forestiers élus, possédant au minimum 4 hectares. Sa mission consiste à promouvoir le développement économique de la forêt privée en respectant les principes de la gestion durable. Son action doit permettre : • D’augmenter la surface de forêt dotée de documents de gestion durable, • De regrouper les propriétaires forestiers, • De vulgariser les techniques de sylviculture durable, • De développer les fonctions environnementales et sociales de la forêt. • D’intensifier le rôle de la forêt dans l’aménagement du territoire et le maintien de l’emploi en zone rurale. Le CRPF se situe au carrefour de toutes les préoccupations de la filière forêt-bois. Il a ainsi tissé des liens étroits tant avec les collectivités territoriales (Conseil régional, Conseils généraux,…), l’Administration, qu’avec les instances professionnelles (associations, institut de développement forestier, syndicats de propriétaires et coopératives forestières…). Au sein de la région, une équipe de 11 techniciens et ingénieurs sont au service des propriétaires.

Présentation de la problématique et des objectifs du stage

La reconquête de la qualité de l’eau et des milieux aquatiques étant l’un des enjeux les plus importants en Poitou-Charentes, le CRPF a voulu évaluer, plus précisément, l’impact de la forêt et de sa gestion sur la qualité et la quantité d’eau, en donnant la priorité à l’eau potable et aux milieux naturels. Le projet visant à démontrer le rôle de la forêt et des boisements sur la qualité et la quantité des eaux, débuté en 2006 par Mélanie Arsaban au CRPF Poitou-Charentes, arrive maintenant dans une phase d’expérimentation concrète : le CRPF propose désormais la mise en place de boisements pour la protection de captages d’eau potable.

Les sites choisis auront l’avantage de servir de « vitrine » marquant à la fois les paysages et les esprits, et de servir de référence pour la mise en place d’une politique régionale volontariste de boisement des périmètres de protection de captages d’eau potable. Pour répondre aux besoins du présent, mais aussi de l’avenir, il est donc aujourd’hui essentiel de :

  • Faire évoluer les pratiques par le dialogue en recherchant et vulgarisant les techniques de gestion du couvert végétal (notamment mais pas exclusivement forestier) permettant d’améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques.
  • Engager ou renforcer des démarches participatives concrètes, avec le public et l’ensemble des acteurs sur la politique forestière et ses liens avec la politique de l’eau.
  • Pratiquer des expérimentations sur les zones test retenues et les évaluer pour faire progresser les préconisations techniques de bonne gestion environnementale forêt/eau.