Accueil du siteDossiers thématiques > Essences et peuplements > Le pin sylvestre

- Le pin sylvestre -



C’est un résineux qui peut dépasser 30 m de hauteur avec une cime conique peu dense.

Son écorce est brun rougeâtre à ocre saumoné dans la partie supérieure de la tige et du houppier.

Les aiguilles, groupées par deux, sont courtes (4 à 7 cm). De couleur vert grisâtre, elles sont tordues sur elles-mêmes.

La floraison du Pin sylvestre a lieu en mai-juin. Les fruits sont des petits cônes pointus (3 à 5 cm de long) à pédoncule très court.

Stations favorables au pin sylvestre

Le Pin sylvestre est une essence de pleine lumière. Très rustique, il ne craint ni le froid, ni les gelées, ni la sécheresse.
C’est un arbre frugal qui s’adapte à tous les sols, sauf aux terrains calcaires sur lesquels il souffre de chlorose.

Le Pin sylvestre est moyennement sensible aux abroutissements et aux frottis des cervidés, sauf cas exceptionnels (densités élevées d’animaux). Ses principaux ennemis sont des insectes (Chenille processionnaire, Tordeuse des pousses, scolytes, Hylobe,…) et des champignons (Fomès, Armillaire, Rouille courbeuse, Rouge cryptogamique, …).

Cônes de pin sylvestre
Cônes de pin sylvestre

Ecorce de pin sylvestre
Ecorce de pin sylvestre

Accroissement trop irréguliers pour permettre un usage noble
Accroissement trop irréguliers pour permettre un usage noble

La croissance du Pin sylvestre est moyenne et sa production, qui dépasse rarement 5 m3/ha/an dans notre région, est toujours inférieure à celle du Pin laricio. Le Pin sylvestre est exploitable vers 80 ans.
Son bois, à cœur rouge, présente des propriétés qui varient fortement en fonction de l’origine des plants et des conditions de croissance. Les usages nobles (menuiserie, déroulage) exigent des bois aux cernes fins et réguliers.

Le pin sylvestre en Poitou-Charentes

Le Pin sylvestre occupe près de 10 000 ha en Poitou Charentes, dont la moitié dans le département de la Vienne.
L’utilisation de mauvaises provenances et son introduction sur des terrains calcaires expliquent sa faible productivité dans notre région.

Carte du pin sylvestre en Poitou-Charentes

Objectifs sylvicoles

Objectifs Age d’exploitabilité Densité finale par ha Circonférence d’exploitabilité
Futaie régulière bois d’œuvre
Itinéraire à privilégier pour l’ensemble des boisements ou reboisements
75/85 ans 200/250 tiges 150/160 cm
Futaie régulière petit bois d’œuvre et bois d’industrie
Itinéraire de « rattrapage », concernant les peuplements déjà installés mais souffrant d’une mauvaise forme ou d’un retard d’éclaircie
Variable 400/500 tiges > 100 cm
Avec de bonnes origines et une sylviculture adaptée, le pin sylvestre constitue des futaies remarquables
Avec de bonnes origines et une sylviculture adaptée, le pin sylvestre constitue des futaies remarquables

Les mauvaises origines sont inaptes à la production de bois d’oeuvre
Les mauvaises origines sont inaptes à la production de bois d’oeuvre

Règles de culture en vue de produire du bois d’oeuvre

Opérations/situations Régénération artificielle
landes et friches pineraie
Préparation du terrain Débroussaillement
sous-solage et/ou labour en plein ou en bandes
émiettage
Coupe rase soignée ou arasement des souches et travail du sol aux disques lourds
ou
dessouchage puis idem « landes et friches »
Densité Plantation de 1600 plants minimum/ha ; racines nues 1+2 ou 2+2 maximum
provenance : plants issus de graines de verger (PSY-VG-02 : Tarboz) ou de peuplements classés : pour le nord de la région provenance PSY100 (nord ouest), pour le Confolentais provenance PSY401 (Massif central)
lignes distantes au plus de 3,5 m
Entretiens Entretiens mécaniques entre les lignes au cours des 4 premières années puis périodiques si nécessaire
passage manuel sur la ligne en cas de besoin au cours des premières années
Les peuplements en retard d’éclaircie sont plus sensibles aux intempéries
Les peuplements en retard d’éclaircie sont plus sensibles aux intempéries

1ère éclaircie Circonférence 45/50 cm.
Ouverture d’un cloisonnement enlevant une ligne sur 5
complément sur le reste du peuplement laissant 900 à 1 000 tiges/ha
Éclaircies suivantes Rotation : 6 - 8 ans
Intensité enlevant 25 à 30 % du nombre de tiges à chaque passage
Élagage Élagage conseillé uniquement sur les beaux peuplements et consistant à enlever les branches sur 6 m de haut sur 200 à 250 tiges/ha aussitôt après la 1ère éclaircie
Nos conseils
  • Privilégier la valorisation des peuplements déjà existants (les plus beaux pour l’itinéraire présenté ci-dessus), plutôt que la mise en place de nouvelles plantations avec cette essence dont l’adaptation à notre région est aléatoire ;
  • enlever rapidement les bois d’éclaircie pendant la période de végétation pour éviter la prolifération des scolytes ;
  • attendre deux ans entre la coupe et la reconstitution artificielle pour des raisons sanitaires (Hylobe).
Futaie adulte
Futaie adulte

Règles de culture en vue de produire du petit bois d’oeuvre et du bois d’industrie

OpérationsItinéraire de rattrapage (peuplement trop dense ou mal conformé)
Attente
ou
Éclaircie
Laisser vieillir jusqu’à l’obtention des dimensions permettant une valorisation des tiges en sciage (palette)
Éclaircie préparatoire à la coupe rase consistant à enlever uniquement les bois morts et les arbres dominés pour une meilleure présentation du lot. A réaliser 2 à 5 ans avant l’exploitation définitive
ElagageInutile et sans intérêt
Nos conseils
  • Réserver cet itinéraire aux peuplements fortement branchus, flexueux (boisement de terres agricoles) ou qui présentent des attaques importantes de parasites ou de cervidés ;
  • rester attentif aux évolutions du marché pour exploiter le peuplement dès qu’une opportunité se présente.
Boisement de mauvaise origine destiné à la trituration
Boisement de mauvaise origine destiné à la trituration

Pin destiné à la papeterie

Télécharger la fiche "Le pin sylvestre" au format pdf - 1,21 Mo


Dessins de Dominique Mansion, extrait de la Flore forestière française, guide écologique illustré tome 1 « plaines et collines », édité par l’Institut pour le développement forestier, 23 avenue Bosquet, 75007 Paris