Accueil du siteDossiers thématiquesMilieux naturels > Guide de gestion des milieux naturels associés à la forêt > Les sources, suintements et ruisseaux

- Les sources, suintements et ruisseaux -

Définition

Sources, suintements et ruisseaux

Les suintements sont des zones d’écoulements diffus de nappe d’eau. Ils sont souvent situés sur des pentes.

Les sources sont le point d’émergence, à la surface du sol, de l’eau des nappes souterraines.

Quand elles sont captées, les sources font l’objet de périmètre de protection
Quand elles sont captées, les sources font l’objet de périmètre de protection

Les ruisseaux sont des petits cours d’eau peu profonds et peu larges. Plus ou moins permanents, ils sont alimentés par les sources et les suintements.

Importance et répartition

On les trouve un peu partout : dépressions (nauves dans la Double), bas de pente, fossés, vallées, …, selon la nature des sols.

Sources, suintements et ruisseaux

Intérêt

Un suintement peut permettre la présence de plantes rares comme les droséras ou les linaigrettes. La couverture végétale y est clairsemée, à base d’espèces comme les saxifrages et de nombreuses mousses.

Les sources sont des lieux privilégiés pour des espèces végétales comme le Cresson, mais aussi des mousses et des algues, qui servent d’abri à de nombreux invertébrés : crustacés, gastéropodes, larves d’insectes….

Un ruisseau peut abriter des espèces en voie de disparition comme l’Écrevisse à pattes blanches qui exige des eaux pures et bien oxygénées. Même temporaire, un petit ruisseau peut être un excellent site de ponte pour la truite. C’est un lieu fréquenté par de nombreuses espèces pour s’y reproduire ou s’y abreuver. La Bergeronnette des ruisseaux et bon nombre de libellules lui sont inféodées.
Les fougères, comme l’Osmonde royale, les épilobes, les salicaires, les iris s’y observent fréquemment.

Menaces

Outre les assèchements ou les dérivations volontaires, ces milieux sont soumis aux variations climatiques : des sécheresses peuvent les condamner. La densification du couvert végétal et l’accumulation de la matière organique peuvent entraîner leur régression. Ils sont particulièrement sensibles à la pollution et leurs abords sont fragiles.

La présence des écrevisss autochtones est un gage de bonne qualité des eaux
La présence des écrevisss autochtones est un gage de bonne qualité des eaux

Gestion

Objectif

Permettre leur maintien en bon état de conservation en évitant la fermeture des milieux.

Restauration

Pour être actifs, les suintements doivent être dégagés de toute végétation ligneuse. La richesse biologique des abords des sources et des berges des ruisseaux est liée à leur diversité floristique. Leur mise en lumière par le contrôle de la végétation arbustive et l’élimination d’une partie de la strate arborée est souvent indispensable. La suppression des embâcles et des dépôts vaseux est nécessaire pour le bon fonctionnement des sources et des ruisseaux.

Entretien

Dans ces milieux riches, l’important développement de la végétation entraîne rapidement leur fermeture. Les entretiens doivent être réguliers et fréquents pour qu’ils conservent leur richesse. Ils consistent :

  • à détruire les végétaux ligneux qui s’installent au niveau des suintements ;
  • à réaliser des dégagements et/ou des éclaircies sur les abords des sources et à enlever les débris végétaux et autres matières encombrantes dans les sources et le lit des ruisseaux pour éviter les phénomènes d’atterrissements ;
  • à poser et entretenir des clôtures et des dispositifs d’abreuvement pour le bétail, afin de protéger du piétinement les rives et les stations végétales intéressantes ;
  • à créer et à entretenir des aménagements spécifiques pour le public, notamment en présence de sentiers de randonnées.

Nota : tout travail réalisé dans un cours d’eau ou ses dépendances (entretien, aménagements, …) est soumis à une autorisation administrative.

L’utilisation sans précaution d’engins lourds sur les berges de ruisseaux peut provoquer de gros dégâts sur le sol et la végétation
L’utilisation sans précaution d’engins lourds sur les berges de ruisseaux peut provoquer de gros dégâts sur le sol et la végétation