- Tableau de synthèse des mesures environnementales préconisées dans la gestion forestière courante -

Mesures environnementales préconisées dans la gestion forestière courante pour la protection de la biodiversité en Poitou-Charentes

Objectifs Milieux concernés Moyens Finalité
Conserver des îlots de vieillissement Peuplements irréguliers et futaies comportant des arbres adultes Maintenir des îlots de 0,5 à 5 ha dans les massifs le permettant. Doublement de l’âge moyen d’exploitabilité des arbres de la futaie sur un maximum de 5 à 10 % des surfaces à régénérer Protéger les oiseaux cavernicoles, les chauves-souris et les insectes rares
Maintenir des arbres morts ou présentant des cavités Peuplements irréguliers et futaies comportant des arbres morts ou à cavités Maintenir deux à six arbres morts ou dépérissants/ha, en évitant les lieux fréquentés (bordures de chemins, …) pour des raisons de sécurité
Favoriser le mélange des essences Tous les peuplements forestiers Privilégier le mélange des essences et la présence d’un sous-étage au niveau de la parcelle Augmenter la résistance naturelle des peuplements forestiers
Privilégier la régénération naturelle Peuplements irréguliers et futaies comportant des arbres adultes En présence de semenciers de qualité, mettre en oeuvre les techniques de régénération naturelle. Un suivi attentif et une technicité importante sont nécessaires pour la mener à bien Conserver la diversité du patrimoine génétique forestier
Eviter le tassement des sols lors des interventions sylvicoles Tous les peuplements forestiers En période humide et sur sol fragile (limoneux) ou dans les endroits mouilleux, éviter tous les travaux ayant recours à des engins lourdsProtéger les sols
Adapter la gestion pour assurer leur maintien dans le temps Lisières forestières Gérer les lisières en structures étagées, si possible sur des largeurs de 5 à 30 m, en évitant toute coupe rase Pérenniser les milieux dits associés
Créer et gérer des ripisylves et des corridors biologiques Bordures de cours d’eau Gérer une bande continue d’au moins 5 m de large sur les berges des cours d’eau alternant milieux boisés et milieux ouverts. Eviter la formation de « rivièresgaleries » et les coupes rases au niveau des ripisylves
Sauvegarder les landes, les espèces qui les fréquentent et leurs habitats spécifiques Landes humides et sèches Contrôler la dynamique naturelle des boisements et entretenir partiellement les landes par fauchage ou gyrobroyage en fin d’été tous les 5 à 10 ans
Restaurer et gérer des tourbières en vue de maintenir leurs habitats spécifiques Tourbières Contrôler la dynamique naturelle des boisements et vérifier le bon fonctionnement de l’alimentation hydrique de la tourbière
Restaurer et gérer Mares forestières, étangs et ruisseaux ... Gérer les rives et les abords afin d’éviter la fermeture du couvert sur les mares et leur comblement par les débris végétaux