Comment fendre facilement son bois ?

Le chauffage au bois présente de nombreux avantages ; écologique, économique et performant, il est adopté par de plus en plus de foyers. La beauté et la belle odeur du bois offrent de bons moments de détente, surtout quand il fait frisquet. Mais utiliser du bois de chauffe, c’est savoir le fendre. Cette opération peut s’avérer difficile, puisqu’il faudra se courber et dépenser assez d’énergie. Heureusement, avec l’avènement des nouvelles machines, il est possible de procéder à la fente de son bois sans avoir à trop dépenser d’effort.

La longueur et l’épaisseur qu’il faut

Avant d’être utilisées dans la cheminée, les bûches se doivent d’être sèches. Un bois humide peut en plus d’être moins performant dégager des vapeurs toxiques s’il est brûlé. Il faut donc procéder à la fente de manière à ce que votre bois sèche vite. Généralement, les bûches prennent un à deux ans pour parfaitement sécher selon la densité du bois.

Disposez tout premièrement d’un billot en guise de support. Les bûches à fendre doivent idéalement avoir 30 cm maximum de diamètre et de long. Il est cependant possible d’aller jusqu’à 40 cm pour la longueur. Au-delà, vous risquez de vous blesser.

Pour fendre, suivez la ligne de fissures dans le bois. Évitez ensuite de vous attaquer à des bûches noueuses si vous ne vous sentez pas capable d’assez d’effort physique, ceux-là étant difficiles à fendre. Bien évidemment, cela pourrait devenir plus facile avec l’outil idéal.

À lire : Comment se servir d’un cuiseur vapeur ?

Se munir d’une fendeuse à bois.

Fendre des bûches n’est pas donné à tout le monde, surtout avec des outils manuels tels que le merlin, le coin, la hache, la masse. En plus de demander beaucoup d’effort physique, ils risquent de produire des éclats qui projetés sont susceptibles d’endommager sérieusement des parties importantes du corps telles que les yeux. Pour toutes ces raisons et pour bien d’autres encore, il est conseillé l’utilisation de la fendeuse à bois, idéal pour lever l’effort.

Il s’agit d’une machine qui permet de couper des bois. Fonctionnant à base d’un moteur ou de façon manuelle, elle permet de fendre une grande quantité de bûches en peu de temps. Il en existe de plusieurs types : la fendeuse hydraulique, électrique ou encore thermique.

La manœuvre est simple. Insérez la barre de retenue de la machine dans un trou que vous prenez préalablement le soin de percer à quelques cm du bord du billot. Mettez ensuite la bûche sous le coin de coupe et elle se fendra sous le poids de la pression.

Pour ce qui est de la manipulation, sachez que vous avez le choix entre deux formes de fendeuses : celles horizontales et celles verticales. Ces dernières sont plus aisées à tenir et facilitent le fendage des bûches.

Se protéger

Fendre son bois facilement c’est l’idéal. Fendre sans finir avec des dommages, c’est encore mieux. Pour cela, protégez vos yeux de la projection des copeaux avec des lunettes. De la même, préservez vos mains des échardes en mettant des gants. La fraîcheur amène le bois à rapidement se fendre c’est pourquoi il est conseillé de fendre son bois par temps de fraîcheur.

Enfin, veillez à bien stabiliser le billot et la bûche.

À consulter aussi : Comment entretenir une fendeuse à bois ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *